Navigation Menu+

Les voitures autonomes : un phénomène en voie de développement

Dans le cadre des avancées des robotiques mobiles,  le lancement des voitures autonomes est de plus en plus concurrentiel. Nombreux constructeurs automobiles tels Toyota, Renault, Nissan, Mercedes-Benz, Peugeot, Audi,…ne cessent d’améliorer leurs modèles de voiture autonome. En 2015, Nissan et Renault ont fait alliance pour lancer  des voitures autonomes en 2016 capable de rouler toute seule dans les embouchures. Ils projettent de commercialiser jusqu’en 2020 des modèles de voitures autonomes plus complexes (savoir changer de file, de rouler dans les villes à plusieurs kilomètres).

Comment fonctionne une voiture autonome ?

voiture-autonome.jpg

Une voiture autonome comme son nom l’indique est une voiture qui peut rouler sans chauffeur. Elle est ainsi dotée d’un système de conduite indépendante grâce au concept de la robotique mobile. L’intervention d’un conducteur humain n’est donc plus nécessaire. Elle peut aussi prêter au sens des voitures « semi-autonomes », dont l’autonomie réside sur les différents systèmes d’aides à la conduite automatisée ou de stationnement automatisé. Cette voiture autonome est capable de se déplacer toute seule dans des trafics (même avec des embouteillages) enregistrés dans son système. Toutefois, la voiture a quand même un chauffeur dedans pour assurer les imprévus tels par exemple en cas de défaillance du système.

Sur quoi s’est basé Renault pour le lancement de sa première voiture

sur-quoi-sest-base-renault-pour-le-lancement-de-sa-premiere-voiture.jpg

Pour sa première voiture autonome, le groupe Renault s’est basé sur les concepts de forte connectivité ( navigation contextuelle et multimodalité, visioconférence,…) afin de minimiser les risques des accidents ainsi que sur un principe de bonne délégation de conduite via Next Two, en utilisant des équipements performants, capables de capter et d’analyser l’environnement de la voiture ainsi que les trafics à parcourir. Ces équipements constituent le système d’aides à la conduite. Tels les radars, caméras, etc. Et que ces voitures autonomes sont capables de rouler tout seule sans chauffeur dans les environnements qui leurs sont compatibles comme dans des embouteillages sur voies rapides.